Le Vertugadin est une fabrique de jardin dont le vocabulaire et l’aspect emprunte autant au monde des arts décoratifs, du design, du théâtre, et de l’architecture. Il s’agit d’une œuvre unique créée pour le parc Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville.
Protéiforme, il se compose d’un ensemble d’éléments qui peuvent se compléter à la manière d’un objet en kit. Cela lui permet de répondre à de multiples situations et de jouer de nombreux rôles : scène, promontoire, kiosque, plancher de bal, loge, habitacle, tonnelle, etc. Il peut être démonté par deux personnes en une journée; et remonté dès le lendemain à l’autre bout du jardin dans le même délai. Tout est pensé à cette fin: les matériaux utilisés (résistants et légers), les assemblages (un nombre minimum de vissage et boulonnage), les dimensions des éléments qui le composent (tous manipulables par deux personnes). Sa structure extrêmement légère (6 poteaux en acier de 7cm de diamètre) disparait dès qu’il est recouvert de l’enveloppe textile qui lui sert de façade. Cet épais rideau, réalisé par l’assemblage d’une toile technique étanche (cordura) et d’un feutre de laine (loden de Bolzano), a pour fonction l’isolation thermique et phonique. Il confère à l’objet un aspect mouvant et précieux à la fois.

Production : Centre Culturel de rencontre - Parc historique Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville.
Assistant : Amaury Tavernier
Photographies: Graziella Antonini

1/7