Conçu en collaboration avec le studio d'architecture Tectoniques Architectes, Faire c'est dire a été développé pour servir de réceptacle au programme de débats et de conférences organisés dans le cadre de la première édition de la Biennale d'Architecture de Lyon (2017). Inspiré par les «échafaudages» éphémères (ikrion en grec) qui jouèrent un rôle important dans les activités religieuses, culturelles et politiques des Cités antiques, le projet explore la forme et les diverses fonctions de ces anciens lieux de rassemblement à l’origine de la notion de démocratie. Tel un Kapla géant constitué de seulement deux éléments - une série de chevrons en bois massif de 2m50 chacun et des sangles à cliquet - la structure peut être construite facilement par les utilisateurs eux-mêmes sans outils spécifiques. Rappelant les recherches du designer italien Enzo Mari sur le thème de l'auto-construction (Autoprogettazione, 1974), Faire c'est dire questionne non seulement le rôle du designer - reposant sur les interactions et les décisions des utilisateurs transformés, le temps d’un instant, en architectes - mais aussi la notion de démocratie.

Photographies : Nicolas Melemis, Alain Vargas
Texte : Laura Drouet & Olivier Lacrouts

1/7