La guérite de Marie est une petite architecture gigogne s’insérant dans l’ancien garage du centre d’art La Tôlerie, à Clermont-Ferrand, dans le but d’apporter confort et chaleur au personnel d’accueil du centre d’art. Légèrement surélevée du sol, la devanture de la structure en bois est percée de trois grands pans transparents en polycarbonate, tandis que ses deux parois latérales sont équipées de rideaux escamotables en feutre. Véritable petite machine à travailler, La guérite de Marie repose sur un jeu de miroir entre l’intérieur et l’extérieur. Ainsi, les deux façades opposées - pensées comme des surfaces à vivre - annoncent, par leurs structures et fonctions, l’espace intérieur doté d’un long bureau et d’étagères.

Photos :  La Tôlerie, Matthieu Dussol
Texte : Laura Drouet et Olivier Lacrouts

1/3